Le Tchouckball

Le tchoukball, aussi appelé « tchouk », est un sport qui nous vient de Genève. C’est le professeur Brandt qui créa ce sport dans les années 1960 suite à une longue réflexion concernant les sports d’équipe. Ceux-ci étant souvent mal adaptés aux joueur ou trop violents et avec peu d’esprit d’équipe. Il décida donc de faire un sport qui proscrit toute forme d’agression et qui s’adapte à tout type de personne quel que soit son âge, sexe, taille ou sportivité. Le tchouk est un mélange de handball (parce que il se joue avec les mains et que les pas sont limités), de volleyball (parce que la balle ne doit en aucun cas toucher le sol) et de pelote basque (pour le rebond sur une surface).

LE JEU

Un match de tchouk se joue sur un terrain de basketball (14m x 24m) ou sur un terrain de handball (20m x 40m) et à chacune des extrémités se trouve une surface de renvoie (appelée « cadre »). En tout, deux équipes de 7 joueurs (filles et garçons) s'affrontent pendant 45 minutes (3 manches de 15 minutes).

 

Le but pour l'équipe possédant le ballon, est de lancer le ballon sur peu importe quel cadre après un maximum de 3 passes. Pour se déplacer, le joueur portant la balle, n'a le droit qu'à 3 pas maximum. S'il en fait plus il commet une faute et l'équipe est pénalisée par une remise en jeux en faveur de l'équipe adverse.

 

Pour qu'un point soit accordé à une équipe, il faut qu'après le rebond sur le cadre, la balle rebondisse dans le terrain mais hors du demi-cercle au sol qui est la zone interdite. L'équipe adverse doit essayer de se placer de façon à pouvoir prendre la balle après son rebond sur le cadre car toute interception ou gêne, pendant le jeu de l'équipe en possession de la balle, sont interdites.

 

Autres fautes :

  • Tenir la balle plus de trois secondes
  • Jouer avec une partie du corps autre que les mains
  • Faire un quatrième tir consécutif sur un même cadre

 

Equipement :

  • 2 cadres
  • Une balle
  • Eventuellement quelques maillots pour différencier les équipes