Accueil > Autour de l'école > Laïcité > Quand les religions s'invitent à table

Quand les religions s'invitent à table

 

 

 

 

Les choix alimentaires sont un élément important de la personnalité individuelle et de l'identité culturelle collective. Dans la vie privée, chez soi ou au restaurant, chacun se nourrit comme il l'entend...

 

Un problème soulevé dans les collectivités

La république garantit la liberté de conscience de chaque citoyen. Cette liberté fondamentale se traduit notamment dans le libre choix de sa nourriture quels que soient les critères, religieux ou non. Mais ce libre choix pose des problèmes concrets d'organisation et de gestion, dès lors que le repas est pris dans un établissement public de restauration collective.[...]

 

Ce sont les prescriptions et interdits posés par le judaïsme et l'islam qui font aujourd'hui la une de l'actualité. Les demandes liées au hallal sont les plus fréquentes et les plus médiatisées.[...]

 

 

Y-a-t-il des obligations ?

Dans le primaire (maternelle et élémentaire) et dans le secondaire (collèges et lycées), la restauration relève du service public.

 

D'après le principe de laïcité, les collectivités publiques ne prennent pas en compte les prescriptions religieuses alimentaires. Elle imposerait de plus une nouvelle organisation technique des cuisines. Le principe de laïcité exclut totalement cette hypothèse. En revanche, le choix de proposer des aliments de remplacement est du ressort des élus.

 

Téléchargez l'article complet !

Cliquez sur le lien ci-dessous :

Quand les religions s'invitent à table