Le Speedminton

Le speed badminton a été inventé par un berlinois, qui cherchait à mettre au point une variante du badminton qui puisse se jouer en extérieur. En effet, au badminton classique, le volant est trop léger et le vent peut perturber le jeu. En bref, le jeu combine différentes caractéristiques du tennis, du badminton et du squash.

 

Règles du jeu :

 

Le terrain : est composé de deux carrés de 5,5 m de côté. Les carrés sont distants l'un de l'autre de 12,8 m. La limite de chaque carré est alors définie par la ligne de fond de cours, la ligne de service, la ligne médiane et la ligne extérieure du couloir de double. Un set se termine en 16 points avec deux points d'écart. Un match étant joué en trois sets gagnants.

 

Le match : un set se termine en 16 points avec deux points d'écart. Un match étant joué en trois sets gagnants.

 

Le service : le premier serveur ainsi que le coté de départ est tiré au sort. Chaque joueur sert trois fois à suivre. Tous les points comptent. En cas d'égalité à 15:15, le service change après chaque point.
Il y a 2 possibilités de service: celui à partir de du centre du terrain et celui à partir de la ligne arrière. Le Speeder® est laché au niveau de la hanche et ensuite frappé.
Le joueur perdant le set a toujours le service au début du set suivant.

 

Points : tous les points comptent. Le point est marqué dans les cas suivants :

         - Service faux 

         - Le speeder touche le sol

         - Le speeder atterrit dans la zone de l'adversaire et ne peut pas être retourné (les lignes sont  considérées dans le                                  terrain)

         - Le speeder atterrit à l'extérieur du terrain

         - Contacts multiples du speeder avec la raquette

         - Contact du speeder avec le corps du joueur

         - Les joueurs sont autorisés à jouer un speeder qui est out, dans ce cas le jeu continue.